La télémédecine

Cilaos_Mafate

L’enclavement de certains villages comme Mafate, constitue un frein à l’accès aux soins tant pour les habitants que pour les nombreux randonneurs qui fréquentent les sentiers.

En effet il n’y a pas de ressources médicales permanentes sur place, et de fait le recours aux moyens héliportés de la gendarmerie est fréquent afin de rapatrier ces patients sur les urgences du CHU nord le plus souvent.

Afin d’optimiser la prise en charge des Mafatais, de rationaliser ces transferts, l’idée d’une télémédecine est née, basée là encore sur la régulation médicale.

Des référents Mafatais ont bénéficié d’une formation dispensée par les médecins du SAMU 974. Ils interviennent à la demande du médecin régulateur et constituent alors un des maillons de la chaine de secours.

Ils ont avec eux une valise dite de télémédecine comportant un système de communication, permettant d’envoyer photos et paramètres vitaux du patient au médecin régulateur, éléments déterminant dans sa décision.

Des médicaments sont également mis à disposition de la population par le CHU de la Réunion site Nord, dont la liste a soigneusement été élaborée par le SAMU 974. Leur délivrance ne peut se faire que sur prescription téléphonique du médecin régulateur.

A Cilaos, autre village isolé, le même principe a été installé à l’hôpital dans une salle permettant d’accueillir des urgences. L’infirmière sur place, guidée par le médecin régulateur via la télémédecine peut ainsi prodiguer des soins en attendant l’arrivée du SMUR de St Pierre.

Les commentaires sont fermés.