La médicalisation du secours montagne à la Réunion

Un partenariat de qualité entre le SAMU 974 et le PGHM : le secours en montagne à la Réunion

Le relief montagneux et les conditions climatiques de la nature réunionnaise  favorisent dans notre île la pratique des sports à risques comme l’escalade, le canyoning, le trekking, le parapente…

Le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (P.G.H.M.) et la Section Aérienne de la Gendarmerie (S.A.G.) sont des partenaires essentiels du SAMU 974 pour les missions de secours en montagne. Compte tenu des contraintes du terrain et des risques propres à la pratique de ces sports, les médecins du SAMU 974 sont amenés à intervenir pour médicaliser des victimes dans des endroits d’accès  difficile. Tout appel provenant d’une victime qui sollicite le secours en montagne bénéficie d’une régulation médicale (médecin du SAMU) et technique (secouriste du PGHM)). Il s’agit d’obtenir le maximum d’informations pour localiser précisément la victime, connaître son état de santé et son degré de détresse, afin de se coordonner au mieux et déployer les moyens de secours les plus adaptés.

 

SAMU 974

Le SAMU et le PGHM ont développé pour cela un partenariat de formation réciproque. Le PGHM forme une vingtaine des médecins du SAMU aux différentes techniques: treuillage, escalade, progression sur cordes, rappel, etc.,. Ces entrainements programmés de façon régulière permettent d’intervenir efficacement et en toute sécurité lors d’une médicalisation. Parralléllement, le SAMU forme les secouristes du PGHM à devenir de  véritables auxiliaires paramédicaux, afin de les aider lors des interventions. Des enseignements groupées et des stages individuels aux urgences du CHU  Félix Guyon sont mis en place régulièrement.

 

SAMU 974

De nombreuses interventions sont pratiquées dans la journée, avec l’aide de l’hélicoptère de la gendarmerie nationale. Néanmoins, dans certaines occasions ou l’accès est impossible à cause de contraintes météorologiques défavorables ou encore la nuit, une caravane pédestre est nécessaire pour accéder auprès de la victime. Ces interventions peuvent alors prendre de très longues heures de marche.Cette collaboration de qualité est aussi mise en jeu lors de la couverture médicale du Grand Raid. Cette mythique course de montagne met à l’épreuve plus de 2000 participants chaque année, sur plus de 160 Kms de course, avec un dénivelé positif supérieur à 9000 mètres.

 

SAMU 974

Avec l’aide de la Société d’Anesthésie Réanimation et de Médecine d’Urgence de la Réunion (SAMUR) et de l’Institut de Formation et de Recherche en Médecine de Montagne (IFREMMONT), ce partenariat a permis la mise en place d’un « Diplôme de Médecine et Secours en Montagne en Milieux Tropical ». Ce diplôme est destiné à former des médecins et des infirmiers à une meilleure maîtrise de ces interventions.

Le SAMU 974, le PGHM et la SAG sont ainsi des maillons incontournables du secours en montagne à la Réunion. Cette collaboration étroite et privilégié a fait ses preuves depuis plusieurs années. Elle permet aux passionnés de l’île intense de vivre cette passion avec le maximum de sécurité.

Les commentaires sont fermés.