Historique

 

samu1

 

Le SAMU de la Réunion a ouvert ses portes le 5 mai 1980, devenant ainsi le premier SAMU d’outre mer. Jusqu’en 1982, il a été dirigé par le Dr François MICHELANGELI, puis de 1982 à 1997 par le Dr Alain ANDRE,  de 1997 à 2013 par le Dr Arnaud BOURDE et depuis 2013 par le Pr Xavier COMBES.

 

samu2

 

Il est aujourd’hui sous la responsabilité du Professeur Xavier COMBES, responsable aussi du DESC de médecine d’urgence dans le cadre du Centre Hospitalier Universitaire qui est né en 2012, de la fusion des hôpitaux de St Denis au nord et de St Pierre au sud.
Le numéro 15 a été installé en Octobre 1992. Les médecins libéraux (Association Réunionnaise des Régulateurs de Médecine Libérale) ont intégré en 2003 le Centre de Réception des Appels Médicaux, dans la cadre de la régulation de la Permanence des soins. Depuis cette date, cette collaboration n’a cessé de se renforcer.

 

samu5

 

Avec ses 4 SMURS dont certains médecins participent aussi à la régulation médicale depuis Février 2002, le SAMU 974 est devenu l’acteur incontournable de l’ Aide Médicale Urgente à la Réunion. Il est un partenaire essentiel de l’Aide Médicale en Mer avec le CROSS de la Réunion (SAMU de coordination maritime) et le Centre de Consultations Maritimes en Mer de Toulouse, et aussi du secours en montagne avec le Peloton de Gendarmerie de haute Montagne.

 

samu6

 

Au fil de ces nombreuses années, de nombreuses actions se sont développés : transfert pédiatrique et néonatal, évacuations sanitaires aériennes, télémédecine avec les cirques isolés de la Réunion, centre d’enseignement de soins d’urgence, mise en place d’une filière d’enseignement reconnue pour la médecine d’urgence et la médecine de catastrophe, nombreuses actions de coopération, réseau de médecine d’urgence, etc… témoignant de la vitalité et de l’engagement de tous.

 

samu3

 

Au fil de les années, le SAMU de la Réunion est ainsi devenu ainsi un service régional, intervenant si nécessaire sur l’ensemble des pays de la zone sud de l’océan indien. Ces pays insulaires et tropicaux sont réunis par la francophonie (Ile Maurice, Madagascar, Archipel des Comores, Seychelles). Ils peuvent être ainsi emmenés à solliciter le SAMU de la Réunion pour le rapatriement de certains malades, mais aussi en cas de situations exceptionnelles (catastrophes naturelles, accidents technologiques et accidents d’avions, crises sanitaires, etc..), l’île de la Réunion constituant parfois une véritable base de soutien pour ces pays.

Les commentaires sont fermés.