FAQ

  • Que veulent dire les mots SAMU et SMUR ?

  • Le SAMU est le Service d’Aide Médicale Urgente. Il existe un SAMU par département. A la Réunion, il est situé au CHU Félix Guyon à Saint Denis.

    Le SAMU se contacte en composant le   15 ou le N° 112 qui est aussi le numéro européen des appels urgents.

    Le SMUR est le Service Mobile d’Urgence et de Réanimation. Il représente les moyens d’intervention du SAMU. Ce sont des véhicules et des ambulances  avec des  médecins urgentistes et des infirmiers à bord, avec tout le matériel biomédical nécessaire à la prise en charge de toutes les pathologies graves. C’est l’hôpital qui sort de ses murs !

    Il existe 4 SMURs à la Réunion : à Saint Denis, St Pierre, St Benoit et à St Paul. Ces SMURs sont rattachés aux services des urgences des hôpitaux de ces villes.


  • Quel est le rôle du SAMU à la Réunion?

  • Comme dans chaque département, le rôle du SAMU est :

    - D’assurer une écoute médicale permanente
    - De déterminer et de déclencher dans le délai le plus rapide, la réponse la mieux adaptée à l’appel : envoi d’un SMUR, d’une ambulance, des pompiers..
    - De s’assurer de la disponibilité des moyens d’hospitalisation publiques ou privées adaptées, en tenant compte de son choix, mais surtout de son état !
    - D’organiser et  de veiller au transport de ce patient


    A la Réunion, le SAMU assume aussi beaucoup d’autres rôles : il intervient en cas de catastrophe mettant en jeu de nombreuses victimes dans toute la zone sud de l’océan indien, il participe à l’élaboration des plans de secours, il est un acteur important de la veille sanitaire, il est  souvent responsable de la couverture médicale des grands rassemblements de foule…


  • Quand composer le 15 ou le 112?

  • Essentiellement en cas d’urgence médicale, de détresse vitale, ou de renseignements d’ordre médical (besoin de médecin, dentiste, conseil médical…).

    Le 15 est aussi à la Réunion le numéro de la permanence des soins. La journée, dans les situations que vous n’estimez pas urgentes, contactez d’abord votre médecin traitant.


    Il y a des situations où il faut appeler le 15 sans tarder :

    - Quand vous êtes en présence d’une personne inconsciente qui n’ouvre pas les yeux spontanément, qui ne réagit pas lorsque vous lui parlez, qui ne vous serre pas la main quand vous le lui demandez…

    - Quand une personne a des difficultés pour respirer: respiration rapide, bruyante s’accompagnant de sueurs, toux, cyanose (coloration bleutée), tendance à l’agitation ou à « l’endormissement »…. Surtout si cette personne est asthmatique ou cardiaque : une crise d’asthme peut tuer en moins d’une heure !

    - Quand une personne ne respire plus.

    - Quand vous vous trouvez en présence de quelqu’un qui saigne abondamment: où saigne t-il ? Sait-on pourquoi ?

    - Quand vous vous trouvez en présence d’un brûlé.

    - Quand quelqu’un se plaint d’une douleur dans la poitrine (cela peut être un infarctus et la mort peut survenir rapidement !).

    - Quand quelqu’un présente un signe d’accident vasculaire cérébral (AVC): perte de la motricité ou de la force d’un bras, d’une jambe, ou de la totalité d’un côté du corps (hémiplégie), déviation de la bouche, perte de la sensibilité d’un bras, d’une jambe, de la face, de tout le côté d’un corps, difficultés soudaines à trouver les mots ou à les exprimer, troubles brutaux de l’équilibre ou de la marche, troubles visuels, maux de tête violents et intenses, etc…

    - Quand vous êtes témoin ou confrontés à un accident de la voie publique.


  • Que se passe t-il quand on appelle le 15?

  • Votre appel est pris en compte par un auxiliaire de régulation médicale (ARM) qui est votre premier interlocuteur. Il vous demandera le motif de votre appel, votre adresse, vos coordonnées téléphoniques.

    Ces renseignements sont indispensables !

    Vous serez mis ensuite en relation avec un médecin (médecin régulateur) qui analysera au mieux les raisons médicales de votre appel au SAMU et de vous envoyer les secours. Certaines fois, un simple conseil médical sera suffisant.

    Exprimez-vous toujours clairement et le plus calmement auprès de vos interlocuteurs (le PARM et le médecin régulateur).

    Le temps que vous passez au téléphone n’est JAMAIS inutile. Il ne retarde jamais l’intervention et permet la meilleure réponse du SAMU à l’urgence pour laquelle vous l’appelez.

    Enfin écoutez attentivement les conseils donnés par le médecin régulateur sur la conduite à tenir avant l’arrivée des secours. Ils permettent parfois de sauver une vie !


  • Que faire en attendant les secours?

  • En cas de douleurs thoraciques : Rassurer et allonger ou asseoir la personne (si difficultés respiratoires) et lui demander de ne pas bouger jusqu’à l’arrivée d’un médecin ou d’une équipe du SAMU.

    En cas de malaise : Allonger la personne, les jambes surélevées, si elle perd connaissance, l’installer sur le côté, couchée en chien de fusil.

    En cas de difficultés respiratoires : Laisser la personne dans la position où elle est le moins gênée pour respirer, le plus souvent en position assise.

    En cas d’hémorragie : Essayer d’arrêter le saignement en appuyant sur l’endroit qui saigne avec un linge propre et allonger la personne immédiatement.

    En cas de coma : Allonger la personne sur le côté en chien de fusil (position latérale de sécurité).

    En cas de brûlures : rassurer et refroidir la brûlure en faisant couler abondamment de l’eau à 15° sur la peau.

    En cas d’intoxication :Ne faites pas boire ni manger la victime. N’essayer pas non plus de la faire vomir. Certains produits provoquent des lésions encore plus graves quand l’intoxiqué vomit.

    Lors de l’appel au 15, essayer de donner des renseignements sur la nature du produit, la quantité ingérée et l’heure de l’ingestion.


  • Quel sont les autres numéros d’urgence?

  • Le 18 est le numéro du Service Départemental d’Incendie et de Secours(SDIS). C’est le numéro des pompiers pour les incendies et le secours à personnes.

    Le 17 est le numéro de la police et/ou de la gendarmerie.

Les commentaires sont fermés.